IR

NUMÉDIF

Une infrastructure au service de l’activité éditoriale…

L’infrastructure Numédif est conçue à l’usage des éditeurs et au service de l’activité éditoriale de l’ensemble des établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche. Elle a pour pour missions principales, d’une part de fournir un ensemble d’outils et de méthodes propres à permettre la constitution de fonds éditoriaux structurés et, d’autre part d’assurer des fonctions de diffusion des produits éditoriaux, numériques ou imprimés, au plus près des missions, des besoins et des objectifs de diffusion des résultats et des données de la recherche et en pleine connaissance des impératifs de l’idéal d’Open Access et des enjeux économiques qui les sous-tendent.

Autour de l’activité éditoriale Numédif s’attache donc :

— en amont, à la mise au point et à la diffusion d’ un ensemble d’outils et de méthodes permettant d’organiser la production éditoriale à partir d’un environnement normé à fort potentiel d’interopérabilité sur le modèle du Single Source Publishing dont un des apports principaux est de rationaliser et de factoriser le travail éditorial tout en favorisant la mise en place de stratégies de diffusion multisupports et en assurant une pérennisation des contenus et une haute qualité des métadonnées associées ; 

— en aval, et sur ces bases, à la construction d’un appareil spécifique de diffusion-distribution, propre à l’édition savante, complémentaire des plateformes de diffusion de contenus en ligne, permettant d’envisager toutes les échelles de diffusion (librairies et public spécialisé, mises en place massives à destination d’un public large, diffusion en ligne, diffusion de formes numériques détachables, diffusion payante, accès ouvert…). Le respect rigoureux de standards (XML-TEI, ONIX) est la garantie de forts potentiels d’articulation avec les autres infrastructures ou avec les opérateurs du domaine, soit par l’alimentation directe en contenus, pour un coût résiduel et sans perte de qualité éditoriale, comme dans le cas d’OpenEdition, soit par l’échange de métadonnées.

Une articulation de compétences complémentaires

Développée avec une logique « métiers », dans le droit fil des réflexions menées au sein de BSN, la mise en œuvre de Numédif résulte d’un travail de collaboration entre deux structures préexistantes :

— FMSH Diffusion — service et appareil logistique de diffusion-distribution ouvert à l’ensemble des presses universitaires et des éditeurs institutionnels — au travers de ses services :  CID-Centre interinstitutionnel pour la diffusion de publications en sciences humaines qui a pour principale mission d’assurer la promotion et la vente d'ouvrages au sein du réseau de la librairie ainsi que leur diffusion auprès des bibliothèques ; SLU-Service du livre universitaire pour les ouvrages à rotation lente ; LCDPU-Le comptoir des Presses d’universités pour la vente au comptoir et en ligne aux particuliers de volumes imprimés et de leurs expressions numériques sur la base d’un catalogue formalisé en ONIX riche de plus de 23 500 références.

— Métopes (Méthodes et outils pour l’édition structurée), projet développé à la MRSH de Caen et porté par son Pôle « Document numérique », maintient et diffuse le standard de description structurée des contenus et des fonds éditoriaux au moyen du vocabulaire de la TEI, définit les principes d’un workflow éditorial en phase avec les impératifs et les possibilités du numérique, assure les fonctions de développement des environnements de travail éditorial et des outils de transformation (vers OpenEdition, Cairn, JATS-NLM, InDesign…) ainsi que la diffusion de méthodes et le déploiement d’outils auprès des structures éditoriales. Près d’une cinquantaine de structures ont été équipées et plus de 300 secrétaires d’édition ont été formés à ce jour.


Périmètres

S’intéressant aux champs technique, économique et, nécessairement, juridique, de l’activité éditoriale, Numédif est susceptible d’intervenir dans :

– la prescription de normes et standards dans le domaine de l’édition et de la diffusion numérique ;
– l'usage de normes et la production de métadonnées ;
– le développement d'environnements de saisie et de traitement de flux structurés normés, le développement d'automates de composition de flux éditorialisés et la formation à leur usage ;
– la définition et la mise en œuvre de dispositifs contractuels ;
– la construction de partenariats modèles en coédition et en diffusion distribution ;
– la construction et le développement d’appareils de diffusion-distribution spécifiques ;
– la veille technique et informationnelle et l’animation de réseaux de professionnels.

Plus immédiatement, Numédif se veut être une boîte à outils pour la pleine intégration des logiques numériques à la construction et à l’exploitation des fonds éditoriaux pour, dans un premier temps, permettre de s’extraire des logiques de rétroconversion coûteuses en temps, en moyens et… en qualité éditoriale.

FMSH-Diffusion

Métopes